Retour au calme et une vie sauve–février 201...

Kinshasa a subi des troubles violents dans le courant du mois de janvier, pendant lesquels un nombre indéfini de civils a perdu la vie. L’université principale de Kinshasa fut fermée, un des dortoirs fut incendié, et les communications internet et par sms furent stoppées pendant environ un mois. Pour des raisons administratives, nous n’étions pas au Congo pendant cette période, mais...