Projet de puits / Centre d’examen — Juin 2017

1 Projet de puits et de pompe solaire

L’une de nos amies nous avait parlé de son désir de faire forer un ou deux puits à Kikimi. Au début, nous croyions que cela ne serait pas possible ; une étude de terrain, faite il y a environ 7 ans, ayant indiqué que le plateau sur lequel avait été construite l’école était trop haut pour y forer un puits; la route d’accès aussi est impraticable pour les gros camions qui transportent le matériel de forage. C’est cette conclusion qui nous avait fait opter pour la solution des citernes et du recueillement des eaux de pluie, qui continue à très bien marcher, mais qui ne fournit pas suffisamment d’eau potable. Une société française, qui offre des solutions vertes pour toute l’Afrique, a proposé de nous aider à trouver les ingénieurs locaux qui pourraient effectuer une étude scientifique du terrain. Les résultats ont été très encourageants, et ont révélé que notre projet repose en fait sur une large nappe d’eau souterraine. L’étude de terrain faite pour notre projet a également été réalisée dans le village de Kikimi, avec l’accord du chef de groupement et de la population, qui, jusqu’à maintenant, est obligée d’aller très loin en bas de la colline puiser l’eau, eau vite polluée par les bains et la lessive. Ceci explique pourquoi nous devons soigner autant de patients souffrant de maladies transmises par l’eau. (clip vidéo : https://www.dropbox.com/sh/yv4vp34m94unt7p/AAA-m2swCHTK1EAShxWnrhu7a/Kikimi%20Village%20Survey/MVI_3723.MOV?dl=0). Une autre note positive est que, d’après les ingénieurs qui firent l’étude de terrain, il serait possible de transporter le matériel de forage dans une remorque qui pourrait être tirée par une jeep, au lieu d’utiliser un gros camion qui n’arriverait pas jusqu’à Kikimi. Nous espérons que le proforma pour le forage de deux puits (un pour le village et un pour notre projet) sera couvert par le budget de notre amie, ou sinon que nous arriverons à trouver une alternative pour le financer, car c’est maintenant un projet qui nous tient à cœur, vu l’énorme besoin de la population. Théo, qui a été formé dans le développement, sait comment créer et superviser un comité de village afin d’assurer le bon entretien du puits et des bornes fontaines ainsi que la gestion des revenus.

Women and children at the water source in Kikimi village, hundreds of meter downhill.

Femmes et enfants à la source du village de Kikimi, des centaines de mètres en aval

Counseling with the engineers on our school site

Etude de terrain avec les ingénieurs

Engineer doing the geo-electric testing during the field survey.

Test hydrau-géologique électrique pour déterminer la position exacte des nappes d'eau souterraines

 

2 Distribution de nourriture

Nous sommes infiniment reconnaissants envers les sociétés qui continuent leurs dons mensuels de produits alimentaires, malgré les difficultés économiques et la baisse des investissements et du pouvoir d’achat qui affectent la plupart des entreprises installées au Congo. Plusieurs d’entre elles ont même ajouté des boissons et des biscuits à leur don mensuel, à la grande joie des enfants bien entendu ! Que Dieu les bénisse !

The kids are so thankful for the food donations

Les enfants sont super reconnaissants pour les dons réguliers de nourriture

3 Education

Au début du mois, nous avions planifié l’inauguration de l’école secondaire, mais avons été obligés de la reporter à cause des fortes pluies et de la précarité des routes. Le directeur de la fondation Rawji a malgré tout tenu à venir seul dans notre jeep, afin de se faire sa propre opinion. Il s’avère qu’il a été le professeur de Théo à l’université protestante de Kinshasa. On imagine que ce fut encourageant pour lui de voir combien son « élève » avait progressé et mis en pratique le bon enseignement qu’il avait reçu, en tant que directeur de notre projet social. L’inauguration de l’école secondaire a donc été reportée au début de juillet, le même jour que celui de la proclamation, lorsque la saison sèche rendra l’accès à l’école moins difficile.

Professor Mossai from the Rawji Foundation in front of the high school

Professor Mossai de la fondation Rawji Foundation devant l'école secondaire

4 Le programme "PAS à PAS"

Alors que nous sommes en train de finaliser la version française du programme PAS à PAS, nous avons distribué un certain nombre de copies BETA sur DVD à plusieurs enseignants à Kinshasa. Ce mois-ci, la Ligue pour la Lecture de la Bible a organisé un séminaire pour que nous présentions ce programme à un groupe de moniteurs et de directeurs de l’école du dimanche, provenant d’une quinzaine d’églises. Après avoir présenté le programme, nous avons divisé les participants en petits groupes pour qu’ils préparent une mini-présentation d’une dizaine de minutes sur un thème choisi que nous avions photocopié à l’avance. Tout le monde a adoré, ce fut un véritable succès, d’autant plus que ce genre de ressources est pratiquement inexistant ici, au Congo. Bien que la Ligue ait offert de mettre sa photocopieuse à la disposition de ces enseignants, nous voyons la nécessité de faire imprimer ce programme une fois qu’il sera finalisé, et prions que le Seigneur en supplée le financement.

Presentation of the STEPS Program

Présentation du programme PAS à PAS

Presenting the STEPS Program to educators and Sunday School teachers

Présesntation du programme PAS à PAS à des enseignants responsables de l'école du dimanche à Kinshasa

Workshops

Travail de groupe

Skit presentation from one of the groups on a given theme

Présentation d'un sketche sur un thème choisi

 

5 TENAFEP

Cette année, notre école a été choisie comme centre d’examen pour le TENAFEP (équivalent du certificat d’études primaires). Nous attendons les résultats avec impatience, en priant que nos élèves obtiennent d’aussi bons résultats que les années précédentes, où ils s’étaient distingués parmi les meilleurs élèves de la commune de N’Sele.

TENAFEP examination

Le jour de l'examen du TENAFEP à Kikimi

F37_May2017_Pic3a_600x450

 

6 Centre médical

Construction : Lentement mais sûrement, le carrelage des sols est maintenant terminé, et les grilles en métal de l’escalier ont été installées. Il reste le carrelage de l’escalier, ainsi que celui des murs des toilettes, de la salle d’opération et de la salle d’accouchement.

Tiling of the patients' ward

Carrelage de la future salle pour les patients

Tiling of the balcony

Carrelage du balcon

Security gates

Pose des grilles de sécurité

Metal railing

Pose de la rampe d'escalier

 

7 Vues du Congo

Pendant le déroulement des tests géo-électriques, Théo a pris quelques photos dans le village, photos qu’il nous est impossible de prendre en tant que “mundele” (blancs) à cause de diverses superstitions. On peut voir ici des femmes portant des charges très lourdes pour subvenir aux besoins de leur famille.

Village women carrying fire woods to sell at the market

Femmes du village portant du bois de cuisson qu'elles vont aller vendre

8 Les grandes vacances

- Pendant les grandes vacances, nous planifions de superviser l’entretien des bâtiments et de poursuivre les projets en cours, comme la construction des toilettes pour l’école secondaire.

- Nous espérons aussi que le projet de puits sera bientôt finalisé afin de profiter de la saison sèche pour effectuer le forage. Merci de garder ce projet dans vos prières.

L’optimisme profond, l’optimisme véritable, doit jaillir, me semble-t-il, de la ferme conviction de la présence de Dieu dans l’individu ; non pas comme un grand dirigeant de l’univers distant et inaccessible, mais comme un Dieu très proche de chacun de nous, présent non seulement sur la terre, dans la mer et le ciel, mais aussi dans tous les grands élans de notre cœur.

— Helen Keller (1880-1968)

Laisser un commentaire