Développement d’un village: projet pilote

Bien que la République démocratique du Congo soit largement considéré comme l'un des pays les plus riches du monde en termes de ressources naturelles (ses gisements inexploités de minéraux bruts sont estimés à plus de 24 milliards de dollars (18,5 milliards d'euros), il reste tributaire des importations, et les industries locales sont principalement dirigées par des étrangers. Donc, le triste paradoxe est que les citoyens de la République Démocratique du Congo sont parmi les plus pauvres du monde, avec le plus bas PIB par habitant en 2012 et 2013.

L'UNICEF estime que 30 000 enfants vivent dans les rues à Kinshasa (statistique de 2011). Compte tenu de la croissance rapide de la population à Kinshasa attendue ces 10 prochaines années, ce chiffre pourrait exploser. Ceci signifie que non seulement les orphelins, mais la plupart des enfants vivant dans le village de Kikimi pourraient se retrouver dans les rues de Kinshasa si rien n'est fait pour développer le village aujourd'hui. (voir la présentation sur Espoir Congo 2ème partie)

 

Gino Volpe gives a hand when the building of the school first started

Gino Volpe donne un coup de main aux maçons pour poser la fondation de l'école

Humble beginnings under palms

Nos débuts sous une paillote

 

 

 

 

 

 

 

Comme le dit l’adage, « il faut un village pour élever un enfant ».Espoir Congo a développé des projets autochtones et une infrastructure solide non seulement dans l'intérêt des orphelins mais également pour venir en aide à l'ensemble de la communauté.

Avant qu'Espoir Congo ne construise une école en 2010, les enfants devaient étudier sans bureau dans un abri de fortune dont le toit était fait de branches de palmiers, dans un pays où la saison des pluies durent 9 mois sur 12. Avant la construction du dispensaire, les enfants malades devaient faire 5 km à pied dans la brousse pour aller acheter des médicaments.

Our Primary School in Kikimi

Notre école primaire pour le village de Kikimi

Dispensary and first aid

Dispensaire et pharmacie

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2012, un bloc sanitaire a été ajouté à l'école. Ci-dessous, à gauche, les auciennes "toilettes" de fortune, à droite les toilettes construites par Espoir Congo.

Former toilet before Espoir Congo built a sanitary block

Anciennes toilettes de fortune

Newly built sanitary block

Construction du bloc sanitaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Newly built toilets

Nouvelles toilettes

Sink in new sanitary block

Lavabo

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour accroître l'employabilité des mères seules et indigentes du village, une formation professionnelle de couture gratuite ainsi que des cours d'alphabétisation ont été mis en place. Un lopin de terre leur a été assigné afin de leur permettre de faire pousser des légumes pour gagner leur vie.

Women are offered tailoring classes

Cours de coupe et couture pour les femmes

Agriculture for the villagers

Un lopin de terre pour les villageoises

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2012, une classe supplémentaire a été construite pour terminer l'école primaire, et de nouveaux bancs ont été fabriqués sur mesure pour les enfants.

F37_building new classroom

Construction d'une salle de classe supplémentaire

 

New School benches

Des bancs pour la nouvelle salle de classe

 

 

 

 

 

 

 

Espoir Congo a également mis en place un système de recueil et de recyclage des eaux pluviales durant la longue saison des pluies. Ce circuit d'eau approvisionne en eau courante l'école. Les projets d'avenir sont le forage d'un puits et l'installation d'un système d'énergie renouvelable pour produire de l'électricité.

Set up of gutters to collect rain water

Installation de gouttières pour recueillir les eaux de pluie

watercistern

Aménagement de citernes d'eau

 

 

 

 

 

 

Water cisterns

Citernes d'eau

Water tap

Installation de robinets

 

 

 

 

 

 

Des plans sont en cours pour la construction d’un centre de formation en couture et en coiffure, éventuellement en informatique, ainsi qu'une bibliothèque. L’emploi et la formation sont accessibles aux enseignants, aux infirmières, et au personnel de l'école du village.

 

Back to home page